Comment acheter un billet d’avion le moins cher possible ?

Les prix des billets d’avion varient selon les pays

Les compagnies aériennes n’étant plus obligées de suivre des règles de tarification précises, les prix des vols aériens évoluent énormément. Les facteurs sont aussi variés que variés : la distance parcourue, le type de classe, le prix du carburant, les taxes, les réglementations locales, la demande, les dates… Cette fluctuation des prix permet aux entreprises de maximiser leurs revenus, mais elle complique énormément les choses pour nous acheteurs. D’autant plus que leur politique de prix varie d’un pays à l’autre.

Il n’y a pas longtemps, j’ai passé un test avec un ami qui vit à Hong Kong, et nous avons réalisé qu’un billet d’avion Paris-Hong Kong coûte 720€ depuis Paris, et que le même billet d’avion (même vol, date également) coûte 630€ depuis Hong Kong. En fait, les entreprises ont des stratégies bien développé. Ils savent que depuis Paris, ce sont principalement les hommes d’affaires qui vont à Hong Kong, et que depuis Hong Kong, ce sont principalement les touristes qui se rendent à Paris. Par conséquent, ils adaptent leurs tarifs en fonction des moyens de leurs clients.

Lire également : Comment s'appelle les habitants des îles ?

Quelques exemples concrets

En allant un peu plus loin dans mes recherches, j’ai découvert qu’il s’agissait loin d’être un cas isolé. Avec la compagnie aérienne norvégienne, c’est encore pire, puisque depuis la France, le prix d’un vol était affiché à 150€, et le prix depuis Singapour était affiché à 150 SGD, soit 97€ !

A découvrir également : Ce qu'il faut savoir sur l'île de St. Barth avant de s'y rendre

En conséquence, il valait la peine de réserver sur le site de Singapour. C’est vraiment une façon étrange de brouiller la tête des acheteurs, de garder le même montant mais de changer de devise.

Il en va de même pour la société WOW, qui a complètement décidé de facturer des tarifs plus élevés sur chacun de ses sites locaux. Alors qu’un vol est de 120 CAD sur le site canadien local, il est de 134 CAD sur le site américain local, 138 CAD sur le site local anglais, 136 CAD sur le site local français et 140 CAD sur le site suédois local. La différence est certes beaucoup moins importante qu’avec la société norvégienne, mais au final, le principe reste le même.

Eh bien, je ne vais pas continuer à énumérer les compagnies aériennes qui pratiquent ce type de prix, mais, comme on peut s’y attendre, c’est le cas pour presque tout le monde. Et donc, vous me connaissez, tout cela m’a fait penser… Comment prendre les compagnies aériennes à leur jeu et profiter de cette fluctuation tarifaire ?

Comment tirer profit de cette astuce ?

La seule solution que j’ai trouvée pour tirer parti de cette politique de prix est de parcourir tous les sites locaux appartenant à l’entreprise. Instructions d’utilisation :

  • Étape 1 : Utilisez le mode de navigation anonyme de votre navigateur ;
  • Étape 2 : Ouvrez une page de conversion en ligne (utilisez https://www.xe.com/fr/) ;
  • Étape 3 : Listez tous les pays où l’entreprise opère et notez leur extension (.fr pour la France, .it pour l’Italie, etc.) ;
  • Étape 4 : Recherchez votre vol sur chacun des sites et inscrivez les prix.

Il vous suffit donc de sélectionner le vol le moins cher. Je ne vous cache pas qu’il s’agit d’un travail assez long et laborieux, mais il peut vraiment vous faire économiser de grosses économies, surtout sur les longs trajets.

Utilisez les grands hubs pour trouver des vols moins chers

Au lieu de vous rendre dans un pays où les billets d’avion sont chers, rendez-vous dans une destination où le vol est moins cher.

Prenons un exemple concret : Vous souhaitez partir de Paris à Bali pour un séjour de quelques semaines, disons du 22 avril au 24 mai (date complètement aléatoire) !

Votre premier reflex sera de chercher Paris-Bali. Voici le vol le plus acceptable que j’ai rencontré :

L’aéroport n’est pas trop long, le prix était l’un des plus bas, je pense que la plupart des gens prendraient ce vol.

Je sais maintenant que la compagnie aérienne « low cost » Air-Asia propose des vols vraiment bon marché dans toute l’Asie. Je sais qu’ils ont également beaucoup de vols au départ de Bangkok et même de Kuala Lumpur car ce sont d’excellents hubs (voici d’autres hubs à travers le monde pour vos recherches : Atlanta, Lima, Sao Paulo, Dubaï, Francfort, Londres)

Étape 1 : Donc, au lieu d’aller directement à Bali, je fais une recherche sur Paris-Kuala Lumpur aux mêmes dates et voici ce que je trouve :

Étape 2 : Ensuite, je vais à Airasia et j’essaie de trouver un aller-retour qui correspond plus ou moins à mes dates et voici ce que je reçois : Un billet aller-retour de Kuala à Bali pour 60€.

Résultat : Récapitulons tout cela : mon vol Paris – Kuala Lumpur (532€) Kuala Lumpur Bali (60 euros) représente donc un total de 592 euros, soit 124 euros de moins euro que mon Paris-Bali (716 euros).

En 5 minutes, sans avoir longtemps cherché, j’ai déjà économisé plus de 100 euros !

Alors, bien sûr, les vols avec escale prennent plus de temps, mais gardez à l’esprit qu’avec 124 euros, nous mangeons 20 jours à Bali dans un Warung et nous pouvons trouver un endroit confortable pour dormir pendant plus d’une semaine  ! Je pense que ça vaut quelques heures de malaise.

J’ai également trouvé ces vols en 5 minutes aux fins de cet article, je suis sûr qu’en regardant un peu plus longtemps et en essayant d’autres combinaisons, dates et aéroport, je pourrais trouver quelque chose de plus intéressant.

Gardez à l’esprit que si vous passez par un hub (et que vous achetez donc vos billets séparément), vous devrez récupérer votre billet vos bagages, quittez l’aéroport pour y revenir et vous enregistrer sur votre prochain vol, alors pourquoi ne pas passer une nuit ou deux à Kuala Lumpur et profiter de ce que la ville a à offrir ?

Recommandations de base

Les conseils de cette section sont essentiels, mais un rappel ne fait jamais de mal.

Toujours utiliser la navigation privée

Des algorithmes ont été développés pour sauvegarder vos recherches sur les vôtres, et vous comprenez que si vous effectuez la même recherche plusieurs fois dans un court laps de temps, il est très probable que vous achetiez bientôt des billets d’avion. Il s’agit donc de vous encourager à agir, de vous faire payer le plus cher, tant que vous le faites. Vous commencez à comprendre le harcèlement…

À partir de votre deuxième recherche, l’entreprise affiche, rien que pour vous, un prix plus élevé. Et le résultat est imparable :

« Les prix augmentent, il faut acheter maintenant !» L’astuce pour arrêter d’être piégé est très simple : après Si vous avez recherché des billets d’avion, vous devez passer en mode de navigation privée pour effectuer l’achat, afin que les cookies ne soient pas chargés.

Comment tirer profit de cette astuce ?

  • 1. Effacez les impressions numériques récentes. Pour ce faire, effacez le cache de votre navigateur, l’historique et les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Activez l’application VPN (Virtual Private Network).
  • 2. Activez le mode navigation privée (Chrome), le mode privé (Safari) ou ouvrez une fenêtre privée (Firefox) dans votre navigateur. Cette étape vous permettra de naviguer sans cookies.

Volez avec des compagnies aériennes à bas prix au départ et à destination des aéroports

La plupart des grandes villes disposent d’un aéroport secondaire plus petit. C’est à cet aéroport que la plupart des vols low cost arrivent et partent car les tarifs d’atterrissage sont moins chers. Découvrez les compagnies aériennes qui transitent vers ces aéroports.

En France, les vols RyanAir partent de l’aéroport de Beauvais au lieu de Charles de Gaulles ou d’Orly. À Los Angeles, vous pouvez vous rendre à Long Beach, un aéroport proche de la ville, au lieu d’atterrir à LAX.

Comme mentionné précédemment, à Kuala Lumpur, Air Asia, la plus grande compagnie aérienne low-cost d’Asie, dessert un aéroport éloigné de l’aéroport principal (et propose des voyages en bus bon marché pour la ville !).

La plupart du temps, vous ne payez que des taxes sur ces billets bon marché. C’est donc une excellente alternative aux vols standard des compagnies aériennes dans la mesure du possible. Le service sur ces vols est très limité, mais ils vous permettent d’économiser beaucoup d’argent. Pensez à vérifier la distance entre l’aéroport et le centre-ville. Parfois, le transport de l’aéroport au centre-ville peut rendre le coût total d’un transport à bas prix plus élevé qu’un transport normal. billet. Mais en général, les vols low cost restent de bonnes affaires et je les utilise très souvent pour mes vols de courte distance.

Les meilleurs comparateurs de vol

La plupart des personnes qui recherchent leurs billets d’avion en ligne ont tendance à se rendre sur GoVoyage ou Expedia. Comme le montre cet article, vous commettez une grave erreur dans ce cas . Ces sites sont détenus ou collaborent avec des compagnies aériennes. Les offres qu’ils proposent ne sont donc pas sans préjudice.

Je vous recommande de consulter autant de comparateurs que possible pour vous assurer d’obtenir la meilleure offre. De plus, de nombreux comparateurs ne répertorient pas les compagnies aériennes bon marché parce qu’elles ne veulent pas payer de frais.

Les meilleurs comparateurs sont ceux qui n’ont aucune affiliation avec des compagnies aériennes et qui gagnent leur argent grâce à la publicité (et non par les réservations). Il est important de vérifier plusieurs sites au moment de réservation car les prix varient parfois et il serait dommage de rater une offre plus attrayante.

Il n’y a pas de moteur de recherche parfait, et les meilleurs ont leurs défauts.

Cela dit, voici mes 3 favoris pour trouver un billet d’avion pas cher  : Skyscanner.net, Kayak.com (qui a une excellente fonctionnalité Explorer), Momondo.com.

Le meilleur moment pour acheter

Il y a eu un moment où le meilleur moment pour réserver votre billet était entre 6 et 8 semaines avant la date de départ. Mais aujourd’hui, je vous recommande de réserver votre vol dès que vous connaissez la date de départ. Le site Web Skyscanner a récemment examiné des milliers de données de vol afin de , et je vous ai présenté un résumé ci-dessous :

  • Le meilleur mois de la journée : Sur la base de ces informations, vous aurez plus de chances de réserver un billet d’avion pas cher à 5h du matin. Au contraire, vous devez éviter de réserver des vols entre 19h et 22h.
  • Le meilleur moment de l’année : Le mois le moins cher de l’année pour voyager vers toutes les destinations est janvier, suivi de février et septembre. En commençant au bon moment, vous pouvez trouver des billets d’avion 22% moins chers que la moyenne.
  • Combien de temps à l’avance pour réserver un vol long-courrier : Si vous quittez Paris pour des destinations long-courriers, il est préférable de réserver entre 22 et 24 semaines à l’avance (environ 5 à 5 mois et demi), car pour près de la moitié d’entre eux, c’est à ce moment que vous trouvez le meilleur prix.
  • Combien de temps à l’avance pour réserver un vol intérieur : En moyenne, Skyscanner indique que le meilleur moment pour réserver des vols intérieurs est de 2 à 3 semaines à l’avance et que le meilleur moment pour réserver un voyage international est de 5 à 6 mois à l’avance.

Derniers vols Minute cassée

Si les vols de dernière minute sont généralement chers, il est toujours possible de faire de bonnes affaires, surtout si une compagnie aérienne essaie de se débarrasser de certains invendus dans les heures qui suivent le départ… Mais ce n’est un secret pour personne que vous devez simplement être flexible quant à sa destination est sa date. Il existe généralement une fonction de recherche « Everywhere » et « All Month » sur les moteurs de vol.

Conseil de dernière minute

L’application mobile Hopper (disponible sur iOS et Google Play) prévoit les prix et vous aide à réserver des vols au bon moment, parfois une semaine ou deux avant le départ.

Il vous suffit d’entrer les dates et la destination souhaitées, vous serez averti lorsque le prix aura atteint le plus bas possible.

Sites qui répertorient des erreurs de prix

Si je vous dis que nous pouvons trouver un aller-retour de Londres à Tokyo pour 68 euros, le croyez-vous ? Ou un aller-retour de Varsovie à Nanchang en Chine 298 euros ?

Et oui, c’est toujours possible ! J’ai rencontré aux Philippines, il y a environ 3 mois, un Polonais qui m’a donné des informations vraiment incroyables. Il m’a donné un site polonais pour obtenir des billets à des prix déraisonnables de l’Europe vers le monde entier.

Ce site est www.fly4free.pl Il a réussi à obtenir un voyage aller-retour de Londres à Tokyo pour 68 euros !

Je n’y ai pas cru, mais après avoir vu les billets, il est difficile de ne pas démissionner.

Voici quelques autres sites de piratage de voyage que vous pouvez suivre :

  • Fly4Free (page Facebook) ;
  • Melhoresdestinos (page Facebook) ;
  • Guru des Fêtes ;
  • Pirates Travel (page Facebook) ;
  • Secret Flight (page Facebook).

L’opération est assez simple, les personnes qui s’occupent du site passent leurs journées à trouver de bonnes affaires sur les différents moteurs de recherche. Ils les partagent ensuite sur le site et gagnent une commission sur chaque vente. Personnellement, je n’ai jamais essayé mais je sais qu’il faut regarder plusieurs fois par jour pour espérer trouver la bonne affaire.

Plus d’informations à connaître pour enregistrer

Ces conseils ne sont pas directement liés à l’achat d’un billet d’avion, mais il est important de les connaître si vous voulez économiser le plus possible et éviter d’être bêtement dépouillé !

Sans billet aller-retour, vous ne pourrez pas monter à bord !

De nombreux pays dans le monde, pour permettre aux étrangers d’entrer sur leur territoire, leur demandent la preuve qu’ils quitteront le pays en temps voulu. J’ai écrit un article assez complet sur le sujet : voyager sans billet aller-retour.

Mais pour résumer, si je vais voyager sans billet aller-retour, je recommande le site Web One Way Fly qui propose de louer un billet d’avion pour 14 jours ! Côté prix, il n’y a pas de surprise à l’arrivée, il est de 19€ quelle que soit la destination choisie.

Indemnisation en cas de retard

Si vous avez été victime d’un vol retardé, annulé ou surréservé au cours des 5 dernières années . Vous avez le droit de déposer une réclamation allant jusqu’à 600 euros !

Ces droits sont réglementés et garantis par l’Union européenne, et de nombreuses personnes ne les connaissent pas. J’en parlerai en détail dans cet article : Comment puis-je demander une indemnisation pour un vol retardé ?

Les étapes pour se faire rembourser peuvent être compliquées à faire par vous-même, je vous recommande donc de vous adresser à un spécialiste comme le vol retardé pour le faire à votre place. Vous ne payez absolument rien, ils prendront simplement des frais sur le remboursement auquel vous avez droit.

Les taxes d’aéroport sont remboursables

Si vous ne parvenez pas à prendre votre vol, pour cette raison, vous pouvez demander un remboursement des taxes d’aéroport qui peuvent parfois atteindre la moitié du prix du billet ! Pour en savoir plus, vous trouverez cet article officiel de la fonction publique.

Mes guides de voyage écrits ou co-écrits

L’article touche à sa fin , mais vous trouverez plus d’informations dans mes guides. Il m’a fallu beaucoup de temps pour les écrire (ou les co-écrire) et ils recueillent beaucoup d’informations sur les sujets qu’ils présentent. Si vous souhaitez économiser davantage et voyager plus longtemps pendant que vous êtes en déplacement, n’hésitez pas à y jeter un coup d’œil !

Vous avez trouvé cet article utile ? Dites-moi combien vous pourriez économiser dans les commentaires grâce à ces conseils !

Caraïbes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.