Pourquoi il n’y a pas de serpent en Nouvelle-zélande ?

A découvrir également : Un affrontement entre Franck Gastambide et Mehdi Maïzi

Abonnez-vous au podcast « Culture Générale » pour ne rater aucun nouvel épisode :

S’abonner

A voir aussi : Quelle est la meilleure période pour aller au Sri Lanka ?

S’abonner

S’abonner

S’abonner

Inscrivez-vous

Inscrivez-vous

. Il existe une légende qui explique cette curiosité. Alors que Saint-Patrick jeûnait pendant plusieurs dizaines de jours, il a été attaqué par des serpents, symbole animal du vice. Pour s’en débarrasser et se débarrasser de l’île en même temps, il les a enroulés autour du bâton et les a jetés par-dessus bord. Il s’agit donc d’une parabole sur l’éradication du paganisme.

Mais pour les scientifiques, il existe d’autres explications à l’absence de serpent.

Tout d’

abord et très simplement, ce sont les températures très basses et le faible soleil qui expliqueraient le phénomène. L’île se serait donc formée avant l’apparition des serpents sur Terre. Puis, pendant les périodes glaciaires, les humains et la faune ont colonisé l’île, à l’exception des serpents, étant donné que caractéristiques climatiques susmentionnées.

Il faut souligner que ce n’est pas le seul pays sans serpent. La Nouvelle-Zélande et le Groenland sont également portés disparus.

Il est donc impossible de rencontrer un mamba noir en Irlande. Ce serpent qui peut mesurer jusqu’à 4 mètres et est l’un des plus dangereux de la planète car il provoque la mort par asphyxie due à son poison, en moins de 2 heures. C’est aussi le serpent le plus rapide au monde avec une vitesse de pointe de 23 km/h, on le trouve de l’Éthiopie au Cap en Afrique du Sud.

Sept questions sur l’achat de médicaments auprès d’un détaillant en ligne

Océanie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.