Quelle est la meilleure période pour aller au Sri Lanka ?

Allez-vous au Sri Lanka ? Vous vous demandez quel est le meilleur moment pour visiter ce pays d’Asie du Sud-Est ? Je vous donne mes conseils sur la façon de préparer votre séjour et de profiter au maximum de votre voyage.

Avant de planifier votre voyage au Sri Lanka

Surtout, il faut penser à ce que l’on veut faire et voir, on aime la chaleur, on a pitié de la pluie, du type de voyage,… tout cela va déterminer ton futur voyage au Sri Lanka .

A lire aussi : Quelle meilleure saison pour visiter la Martinique ?

Personnellement, je vous recommande d’aller avec un sac à dos car ce sera beaucoup plus facile sur les tuk-tuks, les bus, les trains ou dans les pensions qui peuvent avoir des escaliers étroits

Les différentes saisons

Les saisons européennes n’ont absolument rien à voir avec celles de l’Asie du Sud-Est. À mon avis, il n’y a pas de mauvais moments pour aller au Sri. Lanka , car le temps reste agréable toute l’année, mais il faut savoir s’adapter pour profiter au maximum de votre séjour sur place.

A lire également : Quand voyager à Sydney ?

Quand partir au Sri Lanka ?

La saison sèche au Sri Lanka

La saison sèche au Sri Lanka va de décembre à environ avril. À l’heure actuelle, tout le pays peut être visité sans aucune contrainte de temps, à moins que vous ne résistiez bien à la chaleur. Sachez qu’il fait encore chaud au Sri Lanka (entre 30 et 35 ans, parfois même plus, surtout en plein soleil) mais honnêtement, vous vous y habituez très rapidement et vous trouverez plus d’air dans le nord du pays ou dans les zones montagneuses. Rien d’insurmontable, je vous assure.

Les plages du Sri Lanka vous accueilleront à bras ouverts. C’est également la saison idéale si vous voulez surfer, mais préférez le côté ouest pour vous assurer d’avoir des vagues : Unawatuna, Mirissa, Tangalle,… Bien entendu, ces plages sont facilement accessibles en train depuis Colombo ou Galle .

La saison des pluies au Sri Lanka

La saison des pluies s’étend principalement d’octobre à décembre. Mais les mois de mai et juin peuvent également être très humides, principalement à l’ouest et au sud de l’île. Cette saison des pluies est caractérisée par des périodes de mousson, mais rien d’impossible, avec une petite organisation, il est possible de visiter le pays pendant cette période. Les températures restent très élevées (autour de 30 °C). Cette période est très avantageuse en termes de prix et de fréquence. En effet, de nombreux touristes évitent de se rendre au Sri Lanka à cette époque, où il est tout à fait possible de découvrir le pays sans problème (à l’exception de la catastrophe climatique, qui n’est évidemment pas prévisible).

Surfez sur les plages du Sri Lanka

Si allez au Sri Lanka pour surfer, je vous conseille d’éviter les mois de février et mars car l’océan Indien est souvent très calme surtout dans cette région. Vous risquez donc d’être déçu par les vagues, surtout dans le sud du pays.

Il y a plusieurs plages sur lesquels vous pouvez surfer, mais vous ne serez pas seul 🙂 Au sud de Columbus, vous pouvez aller à Hikkaduwa. C’est une petite ville balnéaire qui vit au rythme de ses surfeurs du monde entier. Il existe différents points en fonction du niveau de navigation. Encore un peu plus au sud, vous pouvez vous diriger vers Tangalle, qui est un peu moins fréquenté mais où les vagues sont assez grandes (attention si vous êtes débutant car elles sont assez puissantes et dangereuses pour nager). Du côté est, vous pouvez vous rendre à la baie d’Agugam , qui est un peu différente. Attention, les vagues sont impressionnantes et peuvent être un peu trop puissantes pour les grands débutants du surf.

Mon expérience personnelle au Sri Lanka

Je suis allé au Sri Lanka à la mi-janvier. Nous étions dans le nord du pays, au centre et au sud-ouest. Il faisait très chaud (environ 35° C) et un beau soleil tous les jours, nous n’avons pas vu de goutte de pluie pendant notre séjour (et parfois nous aurions aimé parce qu’il faisait très chaud). La crème solaire est essentielle 🙂 tout comme l’eau douce.

En ce qui concerne la participation, j’ai constaté qu’il n’y avait pas beaucoup de touristes européens. Il n’y en avait aucun, mais nous n’étions pas nombreux et c’était vraiment appréciable. Ceux que nous avons rencontrés étaient surtout des routards comme nous qui voyageaient à leur rythme, sans pression. Je pense que beaucoup d’Australiens doivent venir au Sri Lanka , mais d’après ce que les habitants m’ont dit, ils viennent surtout pour surfer dans le sud-ouest et l’est du pays. Nous avons rencontré des Britanniques qui ils voyageaient par l’intermédiaire d’un voyagiste dans une usine de thé. Mais rien de désagréable puisqu’il s’agissait d’un très petit groupe.

Toutes les attractions étaient ouvertes et pouvaient être vues sans longues files d’attente. Tous les transports étaient également opérationnels (trains, bus, minibus,…). Comme vous le savez, je ne voyage pas en mode liste de souhaits et je ne visite donc pas tous les sites touristiques, par exemple, je n’ai pas fait la visite classique du temple d’Anuradhapura. J’ai également eu l’impression qu’il y avait un peu de monde dans cette région, ce qui est également l’une des raisons pour lesquelles je n’ai pas visité ces temples. Par contre, j’ai été bien visité celui de Mihintale qui est tout simplement sublime.

Le Sri Lanka est donc un pays où vous n’aurez jamais froid 🙂 mais où il peut y avoir des pluies très denses et intenses si vous y allez au milieu de la mousson, mais rien d’insurmontable je vous rassure, vraiment Cela ne vous empêchera pas de découvrir ce pays sublime. Je pense également que cela peut être une bonne option pour un voyage un peu plus agréable et avec un budget encore plus léger.

Et vous, quelle est votre saison préférée au Sri Lanka  ?

Profitez-en !

Océanie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.