Quel océan borde la Bretagne ?

La

navigation dans le sud de la Bretagne est pleine de surprises, paysages et histoire. Voici 10 arrêts incontournables pour une croisière famille.

A découvrir également : Quelle fleur est aussi un symbole de l'Angleterre ?

Bretagne est la région dont le littoral est le plus long. Cette terre de marins a amené les plus grands navigateurs de France au monde, de Surcouf à Armel Le Cléac’h en passant par ErictaBarly. Au-delà de son histoire maritime, la côte bretonne est l’une des plus belles de France, même d’Europe. La côte nord, connue pour ses baies et sa côte de granit rose, est considérée comme dangereuse, pour ses marées La et ses galets, nombreux à certains endroits. La côte sud est tout aussi belle et beaucoup plus calme.

navigation de Piriac à Audierne ne pose aucun problème particulier. Les courants sont raisonnables et les balles ne sont pas surprises lorsque les effets des brises côtières La sont connus. Les fonds sont rarement robustes et les refuges sont nombreux.

A lire également : Où se trouve espagnol de Barcelone ?

Croisière dans le sud de la Bretagne , c’est choisir de naviguer entre les îles et leurs couleurs. Il choisit également de naviguer vers de nombreuses villes d’art et d’histoire. Enfin, il choisit de s’arrêter dans les petits ports de plaisance ou les ports de pêche, ou même aux mouillages des foires.

Voici notre sélection de 10 arrêts incontournables entre Piriac et Audierne.

Bernard Rock

La Roche Bernard est un petit port niché entre les falaises sur les rives de la Vilaine Bruno Corpet (Almoque) — Travail personnel . Cette petite ville de caractère est magnifique. Un grand port de plaisance a été ajouté au petit port historique, entouré de maisons en pierre bretonnes. Un port calme, de l’eau douce qui vous fera changer d’ambiance. Pensez à naviguer jusqu’à Redon, qui offre de magnifiques paysages à Vilaine.

Une île dans le golfe de Morbihan

En quittant Vilaine, vous prendrez la direction de la baie de Quiberon. Cette baie est considérée comme l’une des plus belles du monde. Le golfe du Morbihan, en particulier, est une étape qui vous permettra de naviguer entre mer et campagne. Vous pouvez jeter l’ancre au bord de l’une des nombreuses îles du Golfe, quelle que soit la direction du vent. Le golfe du Morbihan vous permet de naviguer en toute tranquillité, lorsque le temps est capricieux. Les îles les plus agréables sont l’île aux moines, l’île d’Arz, l’île aux Mouton ou encore l’île Longue .

Le petit port de Saint Goustan

Au-delà de ses îles, le golfe du Morbihan est connu pour ses nombreux petits ports de pêche tels que Locmariaquer, Conleau ou Le Bono. Mais le plus beau se trouve au fond du Loch. Il s’agit de Saint Goustan , ancien port de commerce et, d’ailleurs, identifie les Chouans pendant la Révolution française. Saint Goustan propose des bouées pour les visiteurs, en plein débit. Un arrêt indispensable pour se promener dans les rues de la ville basse, découvrir son grand marché et ses belles maisons, au sommet.

Île Hoëdic

Après 48 heures dans le Golfe, il est possible de repartir en direction des îles de la baie. Le premier est Hoëdic . Hoëdic est sans aucun doute la plus belle des îles de la Baie et surtout vous découvrirez une atmosphère et un caractère spécifiques. Son petit port, Port l’Argol, est composé de 3 tonnes, sur lequel vous amarrerez dans les étoiles. Une manœuvre qui peut être sportive. Le village se trouve à 15 minutes à pied. Atmosphère garantie. Profitez de l’occasion pour faire le tour de l’île et découvrir ses nombreuses criques. Méfiez-vous des brises côtières nocturnes qui peuvent rendre l’énurésie désagréable. Sinon, préférez le vieux port, au sud, accessible aux vagabonds et aux brindilles.

Di Cobain94 – Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=23801935 Sauzon, une étape intemporelle à Belle Île

Après une journée de repos, vous pouvez prendre la direction de Belle Île. Cependant, il est essentiel de s’arrêter pour déjeuner le long de la large plage de Houat. Une belle plage de sable fin. Vous prendrez ensuite la direction de Sauzon, un port très agréable de Belle-Île. Sauzon est un ancien port de pêche situé au fond d’un estuaire de l’île. Le port est plein de charme. Un arrêt qui vous offrira de belles balades jusqu’à la pointe des poulains. N’hésitez pas à profiter des restaurants situés le long du port pour déguster des crêpes ou des fruits de mer.

Groix et le port de Lorient

En quittant Belle et en direction de l’ouest, vous arrivez aux ports de Lorient, ou Groix. Encore une fois, vous devrez faire un arrêt pour profiter d’une nouvelle atmosphère. Vous aurez la possibilité de choisir entre l’île de Groix et son port, Port Tudy, ancien port de thon. L’ambiance du port est incroyable. Entre l’ambiance des pontons et des bistrots, un dépaysement est garanti. Si vous préférez marcher sur le continent, vous aurez la possibilité de choisir parmi les 5 ports de la Rade de Lorient , aux ambiances différentes. Le port de Lorient propose une halte dans le centre-ville de la capitale de la culture celtique. En revanche, vous pourrez profiter du port de Locmiquelic ou de Port-Louis, au pied de la Citadelle.

Doelan, Rias breton

Nous retournons vers l’ouest, en direction des Rias del Finistère. Il vous sera impossible de passer le long des rivières Belon, Aven ou Odet. C’est une autre possibilité de naviguer entre mer et campagne, dans le calme des forêts de pins et des champs, en naviguant au gré du chant des oiseaux et des cloches. Si Doelan n’est pas le plus profond, c’est probablement le plus beau port. Ce petit port de pêche borde un petit estuaire des deux côtés. Une vraie photo de la Bretagne.

creuser L’archipel de Glénan

L’archipel des Glénan est la dernière occasion de profiter d’un mouillage sur une île. Cet archipel n’est pas très grand mais il mérite une halte pour ces fonds marins et pour la couleur de ses fonds marins. Vous êtes dans les îles du Pacifique ou dans les Antilles, à quelques kilomètres de Concarneau et de Loctudy. Plusieurs mouillages vous permettront de passer la nuit. Je vous recommande de monter à bord d’un kayak et de visiter les différentes îles de l’archipel.

Concarneau, la ville des marins

En face du Glénan, se trouve la baie de La Forêt Fouesnant . Si Port la Forêt est célèbre pour son centre d’entraînement et pour l’industrie de la course au large, l’arrêt le plus agréable est en effet Concarneau. Ce port multiplicateur est à la fois technique et touristique. Nombreux les professionnels de la mer et de la navigation de plaisance vous permettront d’entretenir ou d’effectuer certaines réparations. En même temps, vous serez amarré au ponton, au cœur de la ville, au pied des remparts fermés de la ville. L’été est une ambiance garantie avec des concerts tous les soirs.

Loctudy, avant de se rendre à Pointe du Raz

Pour conclure notre croisière dans le sud de la Bretagne, nous nous dirigerons vers Loctudy, un port de pêche actif et une atmosphère bigouden garantie. Le port est situé à l’entrée d’un petit port. De l’autre côté, c’est l’île Tudy . Si vous avez une dépendance, prenez un verre de l’autre côté et promenez-vous dans les petites ruelles bretonnes. Sinon, saisis l’occasion de parler aux pêcheurs locaux de leurs aventures.

Pour résumer, la Bretagne Sud est une destination de croisière incroyable . Si cela ne vous garantit pas le soleil tous les jours, la météo est prévisible et, en général, très agréable. La côte offre de nombreux ports et mouillages qui sont autant d’occasions de découvrir cette région et ses côtes variées. Une croisière idéale pour les familles, où la voile n’a pas à prendre le dessus. La preuve est que je voulais vous en énumérer 10, vous en avez au moins vingt. Et je peux vous assurer qu’il en manque 10 fois plus.

Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Show Buttons
Hide Buttons