Quels sont les différents types de visa long séjour ?

Tous les territoires n’offrent pas une entrée libre aux exportateurs. D’autres États exigent un document d’éligibilité que l’on appelle le visa. Il existe sous plusieurs formes et chacune d’elles est bien spécifique. Voici les différents types de visa et leurs clauses.

Les visas de transit de type C et A

C’est la France et les autres pays de l’espace Schengen qui offrent ce type de visa. Ce sont les visas de court séjour ou de type C. Ils ne permettent pas une entrée à long terme dans ces pays. Leur durée de validité est de 3 mois au maximum. Certains visas de transit ne permettent pas de bien circuler dans les pays de l’espace Schengen. Mais celui de type C offre tous ces avantages.

Lire également : Comment obtenir un visa pour la Martinique ?

Il y a aussi des visas de transit de type A. En principe, vous n’avez pas besoin de visa particulier pour circuler dans les aéroports internationaux. Mais certains étrangers sont soumis à ces genres de pièces. Cela peut être dû à plusieurs causes. C’est ce qui implique la demande d’un visa de type A. Autrement dit, il permet une libre circulation des biens et des personnes.

Les visas pour une installation temporaire en France

Si vous souhaitez aller en exploration en France ou dans ses environs, le mieux serait d’opter pour un visa de type C. Il vous permettra de réduire considérablement les dépenses de long séjour. La période de validité de cette pièce est de 90 jours. Durant cette période, vous pouvez très bien circuler en France et dans les pays de l’espace Schengen.

Lire également : Obtenir un visa pour la Tanzanie

Le visa de ce type ne vous limitera pas dans vos actions. Vous serez donc éligible à tous les sites touristiques de la France et des pays de l’espace Schengen. C’est le meilleur choix à faire si vous partez pour une réunion pour les explorations en famille. Ce visa vous permet même de vous installer dans ces pays durant 90 jours.

Les visas pour une installation durable

Les visas pour une installation durable dans les pays développés portent des indications spéciales. Il peut s’agir :

  • d’un visa étudiant concours : il permet à l’étudiant de séjourner dans le pays de destination durant toutes les années de sa formation universitaire ;
  • d’un visa carte : la demande se fait deux mois avant le départ. La délivrance de ces visas prend du temps. Mais ils permettent de s’installer aussi longtemps que possible dans les pays européens.

A présent, il ne vous reste plus qu’à choisir le type de visa qui vous convient.

Administratif

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.