P sur les voitures italiennes : à quoi sert-il ?

Comme dans d’autres pays, on dénombre en Italie un grand nombre de voitures dans le trafic. Cependant, ces dernières ne portent pas toutes les mêmes critères d’immatriculation. On retrouve par exemple des plaques portant la mention P. De quoi s’agit-il concrètement ? À quoi sert le P sur certaines voitures italiennes ? Éléments de réponse à travers cet article.

Que représente P sur les voitures italiennes ?

En Italie, on distingue réellement des voitures avec « P ». Il s’agit d’un signe pour désigner les voitures d’auto-écoles adoptées par l’Association Internationale des écoles de conduite automobile. En effet, la plaque d’immatriculation appartenant à cette catégorie de moyens roulants est de bleu vêtu avec au centre la lettre P en blanc. Cette nouvelle disposition pour les voitures d’auto-écoles est valable dans la plupart des autres pays européens. L’objectif de cette initiative est d’indiquer aux usagers de la voie que le conducteur en face de lui est un apprenti, d’où le « P » qui signifie en Italie « Principante ».

A lire en complément : Quel est l’intérêt de contacter une société de location de bus ?

Notez cependant que la lettre P est remplacée par une autre lettre dans d’autres pays pour être en conformité avec la langue dominante du pays. Ainsi, on a « L » pour signifier « Leerling ou Learner en anglais. Dans la langue allemande, le « L » désigne « Lehrling ». En Hongrie, on retrouve sur ces voitures d’auto-écoles la lettre T et en Israël, la lettre hébraïque.

En ce qui concerne la couleur de la plaque, il faut remarquer qu’elle varie aussi dans d’autres pays, même avec des voitures d’auto-école. En Grande-Bretagne et en Irlande par exemple, on a des plaques rouges sur blanc. Au Canada, on retrouve le noir sur rouge puis le noir sur jaune en Australie.

A découvrir également : Quel voilier pour démarrer ?

Que savoir du Code de la route en Italie ?

Qu’il s’agisse de votre voiture personnelle ou de location, sachez d’abord que la conduite en Italie est conditionnée par l’obtention d’un permis de conduire français. Ceci est valable pour les voyagistes qui ne peuvent obtenir le permis de conduire italien.  Cela étant, vous n’avez nécessairement pas besoin d’un permis international. De même, l’âge minimum pour conduire en Italie est de 18 ans, comme en France. Afin d’éviter les tracasseries policières, vous devez garder sur vous plusieurs documents, tels que le permis de conduire, la carte verte de l’assurance et la carte grise.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il existe bel et bien un code qui régit la conduite en Italie. Par exemple, il faut toujours rouler à droite en laissant à droite la priorité. Dans un rond-point, les véhicules circulant à l’intérieur ont la priorité. Également, il est important de laisser la priorité aux véhicules secours, aux tramways et aux piétons.

Enfin, chaque conducteur de véhicule a l’obligation de mettre une ceinture de sécurité. Seuls les conducteurs de scooters et de motos doivent mettre un casque.

Transport