Voyage spirituel au Cambodge : une expérience exaltante

Il n’est pas nécessaire d’être religieux pour entreprendre un voyage spirituel et rechercher des expériences hors du commun. Voici quelques idées pour les voyageurs en quête d’illumination au Cambodge, le pays majoritairement bouddhiste qui abrite le stupéfiant temple Angkor Wat.

Lever du soleil sur le plus grand édifice religieux du monde

Il y a quelque chose d’exaltant à savourer le lever du soleil sur le site spectaculaire d’Angkor Wat, la ville-temple bouddhiste cambodgienne près de Siem Reap, et le plus grand édifice religieux du monde.

A lire également : Quelle fleur est aussi un symbole de l'Angleterre ?

Durant votre voyage spirituel au Cambodge, allez visiter Angkor Wat qui est une ville-temple classique et symétrique qui reproduit l’univers hindou, ses cinq tours symbolisant les sommets du mont Meru, où se trouve le panthéon hindou au centre de l’univers, tandis que les murs de son sanctuaire représentent les montagnes aux confins du monde, et ses douves l’océan cosmique.

Il est conseillé de flâner dans les couloirs, admirer les bas-reliefs, avant de gravir les marches abruptes jusqu’à atteindre le point culminant, une tour décorée de sculptures complexes représentant de voluptueuses danseuses Apsara.

A lire en complément : Anecdotes sur quelques équipes de football

Explorer la montagne la plus sacrée du Cambodge

Levez-vous tôt pour aller vers l’est jusqu’au lointain Phnom Kulen, la montagne des litchis, la montagne la plus sacrée du Cambodge, où l’empire khmer a été fondé en 802, lorsqu’un prêtre brahmane a accompli un rituel qui a fait de Jayavarman II le « monarque universel » de ce qui allait devenir l’un des plus puissants empires d’Asie.

La ville qu’il a construite, aujourd’hui enfouie sous la jungle, était autrefois connue sous le nom de Mahendraparvata et le Phnom Kulen était considéré comme la montagne d’Indra, le roi des hommes hindou et le dieu du ciel, de la pluie et de la prospérité.

Le mont Kulen, un plateau de 492 mètres de haut et de 32 kilomètres de long, est recouvert d’une épaisse végétation et parsemé de petites fermes et de minuscules villages. C’est là que se trouvaient les carrières d’où provenait la pierre qui a construit Angkor Wat et les autres cités-temples angkoriennes.

Visite des pagodes bouddhistes de Battambang

À quelques heures de route à l’ouest de Siem Reap, autour du Tonle Sap ou Grand Lac, jusqu’à Battambang, il n’est pas nécessaire d’escalader des temples anciens ou de gravir des montagnes pour avoir un aperçu du spirituel au Cambodge.

Comme à Siem Reap, les moines se promènent sur les berges de la rivière, se déplacent en moto et, chaque matin, font leur procession d’aumônes à travers la ville pour recevoir des offrandes et donner des bénédictions en retour.

Pendant votre voyage de développement personnel, vous pourrez louer les services d’un chauffeur de tuk tuk pour qu’il vous conduise aux différentes pagodes bouddhistes de Battambang, dans la campagne luxuriante mais aussi dans d’anciens temples hindous et des établissements musulmans au bord de la rivière, où l’appel à la prière retentit sur les minarets élancés des mosquées.

Découvrez les sanctuaires de montagne

Il y a deux sites archéologiques de l’Empire khmer près de Battambang que vous devriez visiter. À environ 13 km au nord de la ville, le Prasat Ek Phnom est une ruine délabrée du XIe siècle située sur une colline herbeuse, construite avant Angkor Wat.

Vous serez déçu si vous vous attendez à un sentiment de grandeur similaire à celui des temples d’Angkor. Pofitez simplement des étangs de lotus, du cadre paisible, des sculptures complexes représentant le barattage de la mer de lait et de la possibilité de voir des moines fouiller les ruines.

Le trajet jusqu’au Wat Banan, situé au sommet d’une colline à 22 km au sud de Battambang, doit être entrepris au lever du soleil, en raison de l’activité matinale intense qui règne le long de la route de Banan. Les cinq tours préangkoriennes en ruine de Banan présentent des sculptures complexes, tandis que la première contient des statues de Bouddha en robe mandarine, avec des fleurs colorées et des drapeaux flottant au vent.

Sur le chemin du retour, vous pouvez faire un détour par le Phnom Sampeau pour admirer les vues panoramiques des plaines environnantes et les singes macaques espiègles.

Il est conseillé d’aller à Phnom Sampeau au moment du coucher du soleil pour assister au spectacle de millions de chauves-souris s’envolant d’une énorme grotte pour dormir dans les arbres voisins. Les Khmers croient que les chauves-souris transportent les âmes des morts au paradis.

Les voyages spirituels au Cambodge sont pleins de tels moments transcendants. Parfois, ils sont le fruit du hasard.

News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *